Rénovation énergétique : comment bénéficier des aides financières ?

Si vous êtes sur le point de procéder à des travaux de rénovation énergétique dont le coût est élevé, pensez à demander des aides financières auprès des organismes idéaux. Ces aides vous seront en effet d'une grande utilité surtout si votre budget est limité. Toutefois, si vous ne savez pas comment les obtenir, découvrez ici les démarches qu'il vous faut effectuer pour chaque aide.

Les aides financières à la rénovation énergétique

Les aides financières liées à la rénovation énergétique couvrent aussi bien les travaux entrepris par les particuliers que ceux des bailleurs sociaux. En ce qui concerne la première catégorie, c'est-à-dire les particuliers, vous avez :

  • les aides de l’Agence nationale de l’habitat ;
  • le crédit d’impôt pour la transition énergétique ;
  • les primes délivrées au titre des Certificats d’Économie d’Énergie ;
  • les aides d’Action Logement d’un taux de TVA réduit ;
  • les aides MaPrimeRénov' ;
  • l’éco-prêt à taux zéro.

En ce qui concerne les aides dont bénéficient les bailleurs sociaux, vous avez les Certificats d’Économie d’Énergie, l'éco-prêt logement social (éco-PLS) et le dégrèvement de taxe foncière sur les propriétés bâties.

​​​​​​​

Les démarches pour bénéficier de ces aides

Pour bénéficier des aides à la rénovation énergétique, il vous faut constituer en premier un dossier de demande d'aide. Les propriétaires devront remplir le formulaire 12 711*08 tandis que les locataires rempliront le formulaire 12 709*06. Joignez ensuite ce formulaire à votre dossier doit comporter un sous-dossier technique et l'avis d’imposition sur le revenu (pour le propriétaire). À défaut, le locataire peut fournir la convention à loyer intermédiaire, social ou très social. À tout ceci, vous devez ajouter la preuve que vous êtes le propriétaire ou le locataire du logement en question.

L'étape suivante consiste au traitement de votre dossier. Déposez-le avec avis de réception auprès du service instructeur. S'il manque des éléments, celui-ci vous demandera de les compléter. Le service instructeur calcule ensuite la valeur de la subvention qui vous sera accordée. Au plus quatre mois après le dépôt, il vous confirmera si votre demande est acceptée ou refusée.

Pour finir, vous avez le paiement de la subvention. L'aide vous sera versée à la fin des travaux de rénovation énergétique. Néanmoins, vous pouvez solliciter un versement périodique d'acomptes via le formulaire 13 934*03. Toutefois, ces démarches peuvent varier selon l'organisme qui octroie l'aide.