Production d’eau chaude sanitaire : comment faire ?

Il existe aujourd’hui trois principales énergies pour produire de l’eau chaude sanitaire (ECS) : le gaz, l’électricité et la plupart des énergies renouvelables. La production d’ECS n’est pas difficile. Toutefois, elle exige certaines précautions élémentaires.

Quel appareil permet de produire de l’eau chaude sanitaire ?

Les systèmes de chauffage central habituellement utilisés pour chauffer l’eau des radiateurs permettent également de produire de l’eau chaude à usage domestique. L’eau chaude sanitaire peut être produite instantanément ou stockée dans un récipient pour un usage ultérieur. D’autres systèmes de chauffe-eau existent aussi et sont indépendants. Certains, très innovants, utilisent des pompes à chaleur ou de l’énergie solaire pour stocker l’eau dans un ballon.

On distingue le chauffe-eau conventionnel, le chauffe-eau solaire individuel et les appareils thermodynamiques. Chacun de ces appareils a ses avantages et permet de produire de manière différente l’eau chaude sanitaire. Quel que soit le type de dispositif utilisé, vous devez renforcer l’isolation thermique du ballon, surtout s’il est placé dans un espace non chauffé.

Mode de production d’eau chaude sanitaire

L’utilisation du chauffe-eau conventionnel est relativement simple. Il s’agit d’un appareil autonome qui utilise l’électricité ou le gaz pour son fonctionnement. En général, il suffit de mettre de l’eau dans le chauffe-eau et d’activer le système de production. L’eau est alors chauffée progressivement et stockée dans un réservoir ou un ballon calorifugé. Cette opération provoque des pertes.

L’utilisateur du chauffe-eau peut, s’il le désire, régler l’alimentation, afin de chauffer l’eau quand la température baisse. Avec le chauffe-eau solaire individuel par contre, des capteurs photovoltaïques reçoivent la chaleur provenant du soleil afin de chauffer l’eau. On distingue trois types de chauffe-eau solaire :

  • à pompe électrique
  • à thermosiphon t
  • monobloc.

Dans les trois cas, la production d’eau chaude sanitaire consomme de l’énergie. Pour réduire le risque de brûlure, lorsque l’utilisateur lance l’appareil, il doit veiller à ce que la température de l’eau ne dépasse pas 50 °C ou 60 °C selon la pièce. Toutes ces précautions sont indispensables pour produire une eau chaude sanitaire de qualité.