Installation électrique : quelles règles respecter ?

Lors d’une rénovation ou d’une nouvelle construction, un des points sur lesquels il faut beaucoup veiller, c’est l’installation électrique. La sécurité de tout le réseau électrique peut être compromise juste à cause d’une mauvaise installation. Pour éviter ces éventualités, il existe des règles à suivre pour réussir l’installation à tous les points. On vous en parle.

L’ETEL

Ce sigle est défini comme l’Espace Technique Electrique du Logement. Il s’agit d’une plateforme qui comporte des postes de contrôle de tout le dispositif électrique de la maison. C’est une nouvelle recommandation qui est imposée par la norme.

Ce local doit être installé à un endroit stratégique de la maison, loin des gaz et assez aéré pour assurer son bon fonctionnement. Il doit être facile d’accès, autrement, l’installation ne sera pas validée par l’organe en charge.

L’installation des prises de courant

Pour l’installation des prises de courant, il faut se fier au cadre légal qui stipule que d’abord, les cuisines qui ont une surface supérieure ou égale à quatre mètres carrés doivent être équipées d’au moins six prises électriques. Parmi ces six prises, il faut qu’au moins quatre soient disposées au-dessus du plan de travail.

Quant aux cuisines de moins de quatre mètres carrés, le nombre de prises électriques exigées est d’environ trois au minium. Dans ces types de cuisines, il faut nécessairement trois prises électriques spécialisées et une prise supplémentaire qui doit particulièrement alimenter la hotte.

Pour la couverture des chambres, il faut prévoir lors de l’installation électrique trois prises électriques. Toutefois, selon la norme en vigueur, lorsque la pièce fait moins de quatre mètres carrés, une seule prise suffit pour assurer la couverture de la chambre.

Pour la salle de séjour, il faut compter quatre mètres carrés pour avoir une prise électrique. Lorsque le séjour fait une superficie de 24 mètres carrés, il faut obligatoirement qu’il y ait six prises électriques. Pour la salle de bain, le plus important, c’est la prise de basse tension réservée au rasoir. Après cette exigence, selon la taille de la pièce, il faut une prise ou deux.

Les éclairages

En ce qui concerne l’éclairage de vos pièces, il faut nécessairement faire installer une lumière centrée. L’interrupteur de cette lumière centrée doit être placé à l’entrée de la pièce et situé à une hauteur comprise entre 0,90 mètre et 1,3 mètre du sol.

Toutefois, la norme en vigueur suggère l’installation obligatoire d’un point de connexion destiné aux luminaires. En effet, ce sont les luminaires équipés du socle DCL qui sont recommandés. Ainsi, il est recommandé que chaque pièce soit équipée des terminaux compatibles à ces équipements pour une bonne fonctionnalité.

Cependant, il est possible que l’éclairage principal soit raccordé à l’éclairage réservé au luminaire. Ces cas sont autorisés lorsqu’il est impossible d’installer une boite de connexion, lorsque le luminaire que vous avez choisi est muni de son propre boitier ou dans d’autres conditions qui ne favorisent pas l’intégration.

Le chauffage

Le système de chauffage fait partie des équipements qui peuvent être alimentés par une autre source d’énergie autre que l’installation électrique. Cependant, lorsque vous optez pour une installation conjointe du système de chauffage sur l’installation électrique, la norme prévoit quelques règles. Elle n’impose pas le nombre de pièces qui doit être chauffé. Il est clair que vous n’opterez pas non plus pour une exclusion dans ce sens.

Par ailleurs, elle définit des protections précises à respecter. Ces protections doivent être mises sur le tableau électrique. Elles dépendent de la puissance du chauffage dans chaque pièce. De plus, pour une installation électrique réglementaire, il est conseillé, voire imposé de prévoir un disjoncteur suivant une tranche de puissance donnée. Un disjoncteur doit être installé par tranche de 20 A.

Également, il est important de prévoir un circuit spécifique lorsqu’il s’agit de l’installation des appareils de chauffage. Il faut suivre ces différentes instructions pour être en phase par rapport à la norme.

Le réseau de communication

Il est désormais très important de veiller à la disponibilité des prises servant à établir la connexion avec les équipements de communication. Vu l’importance de ces outils dans le quotidien de tous, il faut au minimum prévoir deux prises RJ45 qui soient juxtaposées dans la salle de séjour.

Bien entendu, il faut tenir compte de la taille de la pièce avant de définir le nombre de prises téléphoniques. Pour les résidences de type T2, il faut une prise RJ45 supplémentaire installée dans une autre pièce. Lorsqu’il s’agit d’une habitation de type T3, il faut prévoir deux prises RJ45 dans deux autres pièces.