Gaspillage d’eau, comment faire pour l’éviter ?

Les campagnes de préservation de l’eau deviennent de plus en plus fréquentes actuellement en raison des gaspillages qui influencent considérablement la planète. Chaque ménage est ainsi sensibilisé à éviter de gaspiller l’eau en faisant recours à des moyens simples. Il existe de petits gestes au quotidien pour réduire la consommation d’eau de chaque membre de la famille. Il suffit d’appliquer ces quelques conseils.

Surveiller la consommation d’eau

En tout premier lieu, avant de choisir les astuces permettant de réduire la consommation d’eau, il convient d’avoir une idée précise sur les dépenses. Cela permet d’adopter les moyens les plus adaptés à votre situation. Aussi, grâce à ce geste, vous pouvez facilement détecter la présence de fuites dans votre logement. Force est de noter qu’elles peuvent avoir des conséquences majeures sur la facture d’eau.

Concernant les fuites, il est indispensable de comprendre qu’en moyenne, pour un robinet qui goutte, environ 5 litres d’eau par heure sont gaspillés. Par jour, ce chiffre équivaut à 120 litres, ce qui occasionne une grosse dépense par mois si le robinet n’est pas réparé rapidement. Pour la fuite au niveau de la chasse d’eau, il y a de plus en plus de gaspillage parce que cela peut aller jusqu’à 600 litres par jour.

Dans le but d’éviter tous ces soucis, il est très astucieux de relever les chiffres inscrits sur le compteur d’eau chaque nuit. Il est préférable de procéder ainsi avant d’aller vous coucher, au moment où personne n’utilise plus l’eau. Puis, dès votre réveil, vous devez vérifier les chiffres s’ils sont similaires à ce que vous avez relevé. Si ce n’est pas le cas, il y a des fuites qu’il faudra détecter dans vos plomberies.

Adopter des habitudes simples au quotidien

Outre ces vérifications simples, il convient également de mettre en place des gestes ordinaires qui vont vous permettre d’économiser l’eau dans votre habitation. Pour ceux qui réalisent des dépenses d’eau importantes chaque jour, il s’agit de changer radicalement d’habitude. Toute la famille devrait se conformer à ces changements parce que dans le cas contraire, il y aura toujours une forme de gaspillage et de consommation d’eau en trop.

En l’occurrence, il convient :

  • D’éviter de faire la lessive ou la vaisselle tant que la machine n’est pas encore pleine.
  • De prendre une douche au lieu d’un bain. Parfois, il est même nécessaire de limiter la quantité d’eau utilisée par chaque personne.
  • D’utiliser la chasse d’eau le moins fréquent possible. Ici, il est préférable d’initier les enfants à l’utilisation correcte de la chasse d’eau. Pour certains, le choix de la toilette sèche est même devenu évident afin d’économiser plus d’eau.
  • D’éviter l’écoulement inutile de l’eau du robinet. Le plus fréquent, c’est au moment de se brosser les dents ou de se laver que ce geste non calculé occasionne beaucoup de consommations.

L’autoproduction d’eau

Actuellement, de plus en plus de ménages optent pour l’autoproduction d’eau chaude sanitaire dans le but d’économiser. Grâce à cette initiative, les consommateurs accordent plus de valeur à l’eau qu’ils produisent et évitent le gaspillage. Pour ce faire, il suffit de recourir à un appareil conçu pour cette occasion et veiller à ce qu’il soit le plus économique possible. Il n’est pas avantageux d’opter pour un appareil énergivore alors que le but est de contourner le gaspillage.

Par ailleurs, force est de noter que l’eau potable représente uniquement 5 % de la consommation quotidienne. Ce qui implique que les autres facteurs demandent beaucoup plus de quantité. De ce fait, il est plus bénéfique d’effectuer des récupérations d’eau. Pour le jardin et le lavage en extérieur, l’eau de pluie permet d’économiser un maximum par rapport à la dépense journalière. Après, il est également possible de récupérer l’eau de la lessive et de la vaisselle pour d’autres usages.

Investir dans des dispositifs pratiques

Pour ceux qui n’arrivent pas directement à changer les habitudes du quotidien pour éviter le gaspillage d’eau, il est aussi pratique de recourir à des dispositifs aidant à surveiller la consommation. Par exemple, vous pouvez utiliser un minuteur à chaque fois que vous vous douchez. Cela permet de savoir couper l’eau au bon moment. En outre, il est également possible de réduire le débit d’eau au niveau de chaque robinet. Ici, la pression est préservée, mais le débit peut être réduit de 30 à 50 %. Le mousseur ou aérateur est le dispositif idéal pour ce faire.

Par ailleurs, pour l’utilisation de l’eau chaude, il est également très avantageux de recourir à un mitigeur thermostatique. Cela permet d’arriver rapidement à la température souhaitée et d’éviter de jeter l’eau en attendant à ce niveau. Vous avez plusieurs options à votre disposition, mais tout peut aussi dépendre de vos besoins. Dans tous les cas, il n’est pas compliqué de faire en sorte que le recours à l’eau soit modéré et bien réfléchi.