Astuces pour rendre potable l’eau de pluie

Souhaitez-vous utiliser l’eau de pluie dans votre salle de bain ou pour votre consommation au quotidien ? Dans ces cas, vous devez rendre cette eau potable. Cela vous permettra d’éviter plusieurs maladies telles que la typhoïde, le choléra, dysenterie, etc. Il existe en effet une panoplie d’astuces qui vous permettront de rendre l’eau de pluie potable. Focus !

Faire un traitement par ébullition

Pour rendre l’eau de pluie potable, vous pouvez faire un traitement par ébullition. Cette technique permet de tuer tous types de microbes présents dans l’eau et est très facile à réaliser.

Pour que ce traitement soit efficace, vous devez décanter au préalable l’eau. Une fois cela effectué, vous aurez à la bouillie à feu très fort. Ainsi, les micro-organismes disparaîtront, ce qui rendra l'eau saine et sans danger. Sachez qu’une eau de pluie issue d’un traitement par ébullition peut avoir un goût insipide. Pour pallier cela, mettez-y un peu de sel ou agitez énergiquement l’eau afin qu’elle soit réoxygénée.

Il importe de souligner que pour mettre en œuvre ce traitement, vous devez vous munir d’un récipient qui résiste à la chaleur ainsi que du bois (au moins 1 kg/litre d’eau).

Faire le traitement par filtre céramique

Vous pouvez utiliser les filtres céramiques pour rendre votre eau de pluie potable. En effet, il s’agit d’un dispositif spécifiquement conçu pour traiter les eaux. Il est disponible en plusieurs modèles et est facilement transportable. La conception de ces appareils se fait sur place dans les pays développés, et ce, sous forme de microentreprise autofinancée. Les filtres se présentent souvent sous forme d’un bol ou d’un pot de fleurs et renferment de fines parties qui évitent la propagation des microbes dans le filtre. Il est implanté dans un contenant (plastique et céramique) de 20 à 30 litres. Ces appareils arrivent à éradiquer les bactéries les plus résistantes, sauf les virus.

Par ailleurs, l’entretien de ces filtres est d’une importance capitale pour son bon fonctionnement. Il serait donc judicieux de prévoir un programme à titre éducatif afin de mettre en lumière les méthodes de nettoyage, de stockage ainsi que d’autres actions primordiales.

Effectuer la filtration de l’eau sur tissu

Une autre manière simple pour rendre l’eau potable est de la filtrer avec un tissu. Cette action permet de se débarrasser des saletés solides et des insectes qui se trouvent dans l’eau de pluie. Pour le faire, il est préférable de se servir d’un tissu en coton qui est épais, ceci afin de lui permettre de retenir les impuretés. Avant de réaliser une filtration d’eau, vous devez préalablement nettoyer le tissu pour éliminer les microbes. Bien que cette action soit très simple à réaliser, elle s’avère être moins efficace que les autres méthodes ci-dessus énumérées.

Traiter l’eau de pluie par chloration

Le traitement de l’eau de pluie par chloration est l’une des meilleures techniques les plus efficaces. Elle permet de désinfecter l’eau afin de la rendre utilisable. Pour venir à bout des nombreux microbes présents dans l’eau de pluie, vous pouvez mettre des produits chlorés dans cette eau comme l’eau de javel et les pastilles de chlore.

Une fois que vous aurez introduit l’un de ces produits dans l’eau, vous devrez attendre environ 30 minutes avant de l’utiliser. Cette nouvelle eau potable peut être utilisée pendant plusieurs jours si elle est bien stockée. Sachez toutefois que le coût de ce type de traitement est un peu plus cher que celui des autres procédés.

Réaliser le traitement par filtration sur sable

On ne peut évoquer les différents traitements permettant d'obtenir l'eau potable sans mentionner la filtration sur sable. Il se fait de deux différentes manières à savoir : le filtre à sable biologique et le filtre à sable de prétraitement.
Le premier filtre dispose d’une installation d’activité biologique qui se charge d’éliminer les microbes ainsi que les germes pathogènes. Il contient une couche de sable et une couche de graviers qui se situent en dessous de contenant. L'eau s’écoule à travers le sable fin. En haut, il a une plaque de diffusion qui empêche l’eau de creuser le sable quand elle est mise dans le filtre. De plus, ce filtre possède un tuyau en PVC qui est remonté à la hauteur de la couche du sable. Cela se charge de maintenir le niveau d’eau constant à l’intérieur du filtre. Cette méthodologie est très lente et nécessite un suivi assez complexe.
Pour ce qui est du traitement de l’eau par filtre à sable de prétraitement, ce dernier se réalise de la même manière que la filtration d’eau sur tissu.