Astuces pour éviter le gaspillage d’eau

L’eau se présente aujourd’hui comme une denrée hors de prix sur le marché. Elle s’utilise à diverses fins : bain, douche, arrosage, toilettes, boisson… Pour de nombreux spécialistes des questions hydriques, les ressources d’eau de la terre ne sont pas intarissables. Pour cela, ils lancent la sonnette d’alarme de la nécessité de la préservation de l’eau. En effet, elle est par moments utilisée de travers et plus qu’il n’en faut. Pour donc la préserver et éviter de la gaspiller, certains conseils et astuces utiles doivent être suivis. Découvrez-les à travers cet article.

Faire des arrosages légers

Même au jardin, l’eau peut faire l’objet d’économie. Quelques gestes simples sont nécessaires pour y parvenir. Contrairement à un sol de jardin comprimé, un sol bien remué s’arrose plus facilement. Aussi, il est préférable de substituer un rasoir au tuyau d’arrosage. Il faut aussi privilégier des arrosages de longue durée aux arrosages fréquents.

Préférer la prise d’une douche à un bain

Cela est variable en fonction du type de douche disponible. Une dizaine de minutes sous une douche peut nécessiter l’utilisation d'environ 15 litres d’eau par minute. Cette quantité d’eau utilisée peut être réduite en cas de réduction du temps passé sous l’eau. Or, un simple bain nécessite 100 litres d’eau. De même, en optant pour une douche de courte durée, l’énergie utile au chauffage de l’eau est rationalisée. En compensant hebdomadairement la prise d’un bain par une douche, c’est une économie subséquente qui s’en dégage annuellement.

Choisir un pommeau de douche économique

Le pommeau de douche économique utilise moins de six litres d’eau par minute sans perdre de son efficacité. Pour un temps de passage de 10 minutes sous l’eau, un pommeau de douche économique fait donc usage de 60 litres d’eau. Au même moment, le débit d’eau à utiliser peut monter jusqu’à 100, voire 150 litres dans le cas d’un pommeau classique.

Laisser évacuer moins d’eau dans les toilettes

S’il y a un endroit qui consomme insatiablement d’eau dans une maison, c’est bien les toilettes. Pour éviter tout gaspillage d’eau dans cette pièce, il faut commuter la chasse d'eau par une chasse à deux boutons. Il faut par exemple adapter les boutons de la chasse pour les urines de trois et six litres. À défaut de changer la chasse d’eau, il est possible d’adopter le système D. C’est un procédé qui permet d’amenuiser le volume de la chasse. Le système D consiste à déposer dans le réservoir une ou deux fioles en plastiques fermées et remplies d’eau. Le gabarit et le nombre de ces ustensiles sont tributaires aussi bien du réservoir que de la fonctionnalité de la chasse une fois remplie. En effet, en occupant une place dans le réservoir, les fioles réduisent la capacité d’eau utilisée à chaque remplissage.

Il est également possible d’opter pour des toilettes sèches ou pour l’utilisation des eaux de pluie pour réduire l’utilisation d’eau dans les toilettes.

Empêcher les écoulements vains d’eau

Pour éviter que l’eau ne coule inutilement, certains gestes habituels sont à privilégier au détriment d’autres. À titre illustratif, pour faire la vaisselle, il faut emplir les deux bacs de l’évier au lieu de la faire à la main. Dans la douche, il faut arrêter l’eau, le temps de se savonner. Lors de l’hygiène bucco-dentaire, vous devez couper le robinet le temps de vous brosser ou utiliser simplement un récipient.

Opter pour des appareils économes

Certains appareils électroménagers sont de grands consommateurs d’eau. Parmi ces derniers, ceux de grande importance le sont encore davantage. Il s’agit notamment du lave-linge et du lave-vaisselle. Il vous faut donc éviter ces appareils ou opter ou des alternatives de faible consommation. Par exemple, en choisissant un mitigeur thermostatique, l’eau chaude arrive plus rapidement et quelques litres d’eau sont économisés.

Repérer tôt les fuites d’eau et les réparer

Un robinet fuitant fait perdre une quantité anormalement élevée d’eau. En négligeant donc les fuites d’eau, vous apportez caution au gaspillage d’eau. Pour cette raison, elles doivent être impérativement très tôt découvertes et réparées.

Le repérage des fuites d’eau dans une maison est assez simple. Il faut relever le niveau du compteur le soir au moment de se coucher. Ensuite, il faut veiller à ce qu’aucune utilisation d’eau ne soit plus faite d’une manière ou d’une autre avant le nouveau relevé. Dans ces conditions, une éventuelle discordance entre les deux relevés témoigne de l’existence d’une fuite. Vous n’avez donc plus qu’à rechercher cette fuite et procéder à sa réparation.

En résumé, l’eau est devenue un bien qu’il faut protéger. D’où la nécessité d’en éviter le gaspillage grâce aux astuces qui vous sont proposées ci-dessus.