5 astuces pour éviter la perte d’énergie à la maison

La perte d’énergie à la maison est à éviter à tout prix pour diverses raisons. Non seulement elle génère une hausse des dépenses en énergie, mais le gaspillage énergétique est un véritable problème. Le pouvoir d’achat du ménage peut être affecté négativement suite à cette augmentation des factures en électricité et du gaz. Alors, il devient urgent d’appliquer des méthodes pour limiter la perte énergétique en adoptant des gestes au quotidien. Durant les périodes où la consommation en énergie est très importante, faire des travaux de rénovation au niveau de l’isolation thermique est nécessaire. Voici alors quelques astuces pour limiter la déperdition d’énergie à la maison.

Identifier les sources de déperditions de chaleur

Il est important de connaître les sources des déperditions thermiques afin d’y apporter les solutions adéquates. L’identification de cette origine vous montre les travaux nécessaires pour ajuster votre consommation en énergie. La première cause de ces pertes est souvent la mauvaise isolation du bâtiment. Il est à noter qu’une maison est victime de déperditions thermiques sur nombreux points, à savoir :

· Le toit : avec sa grande surface, il est responsable de 30 % des pertes d’énergie

· Les murs : 20 % de la chaleur perdue se trouve au niveau des murs, des murs de séparations et des cloisons.

· Le plancher : plus de 10 % des pertes thermiques se passent au niveau de la partie basse d’une pièce.

· Les renouvellements et les fuites d’air : la cheminée, les serrures, les hottes ainsi que d’autres endroits en

contact avec l’air sont responsables de perdition de chaleur environ 20 % de la globalité.

Ce sont les points essentiels qui provoquent la déperdition énergétique dans un bâtiment. D’autres structures doivent être également vérifiées pour un confort thermique optimal comme au niveau des fenêtres et vitrages.

Opter pour des menuiseries isolantes

Les maisons anciennes sont les plus touchées par cette perte d’énergie avec leurs menuiseries qui ne sont pas encore à point. Donc, durant les travaux de rénovation, la réparation des ponts thermiques est la première étape à faire. Il faut donc revoir l’isolation des fenêtres au niveau de la structure et du vitrage. Ce qu’il faut éviter ce sont les vieux châssis et les vitres trop fines. Il vous faut donc des portes et des fenêtres de qualité.

Les fenêtres en PVC sont les plus performantes en termes de qualité thermique.

Pour accroître l’isolation des menuiseries, le double vitrage est une option très positive. Pour les fenêtres en bois, l’installation d’un survitrage est aussi un moyen pour optimiser son isolation.

Contrôler le chauffage

Le chauffage est l’un des appareils qui consomme le plus d’énergie dans un immeuble. Son utilisation doit se faire en fonction de vos besoins. La température dans chaque chambre doit être réglée selon la présence humaine dans la pièce. Dans la cuisine comme dans le salon, la température idéale est de 19°C. C’est cette même température que vous devez adopter dans les autres pièces à vivre telle que le bureau.

Pour les salles d’eau, la température nécessaire est de 21°C et 16 °C pour la chambre à coucher. Le contrôle de ces différents types de température peut bien se faire avec des robinets thermostatiques. Ce réglage peut vous faire gagner plus de 7 % en économie d’énergie.

Misez sur un système d’éclairage économe

L’éclairage d’un local est aussi une source importante de consommation d’énergie. Il vous faut donc des lampes économes si vous souhaitez réduire vos factures d’électricité. Les ampoules classiques ne sont pas très économiques par rapport aux ampoules à basse consommation. Ces derniers sont probablement assez onéreux, mais ils sont très avantageux pour faire des économies en énergie.

En plus des ampoules à basse consommation, il faut également privilégier l’éclairage naturel dans votre maison. Pour se faire, arranger votre intérieur pour laisser la lumière naturelle pénétrer dans toutes les pièces.

Adoptez des gestes simples pour économiser

Beaucoup de ces pertes énergétiques peuvent être évitées en adoptant des gestes responsables. À commencer par l’économie d’eau : durant les longues douches, sans couper l’eau, vous perdez au moins 200 litres d’eau. Donc, en limitant le nombre de bains que vous prenez, une économie d’eau de plus de 10 000 litres d’eau est faisable. Ensuite, il y a le chauffe-eau thermodynamique qui est plus économique et moins énergivore par rapport à une chaudière classique.

Pour réduire la facture d’électricité, il est conseillé de débrancher les appareils électriques après chaque utilisation. Les lumières doivent être éteintes quand elles ne sont pas utiles et les éclairages d’ambiance sont à éviter.